Sélectionner une page
Entre l’effondrement des rendements des placements bancaires, l’augmentation de l’imposition et la loi Sapin 2, votre épargne a fortement été mise à mal lors de ces derniers mois. Et voici que dans une semaine, nous aurons un Président de la République issu du milieu bancaire. Par conséquent, nous allons voir comment profiter de cette nouvelle donne pour investir dans des placements rentables.

1 – Faîtes un état des lieux de votre épargne

Lorsque je croise de nouveaux clients, trop souvent j’entends le même discours sur leur épargne. Ils ont souscrit à des placements sans comprendre leur bien fondé. Et il ne save pas quel objectif cela leur permettait de remplir. Je vous passe celles et ceux qui souscrivent à des produits pour faire plaisir à leur assureur ou leur conseiller bancaire. C’est juste édifiant !

Pour ne pas tomber dans les mêmes déboires, je vous encourage à faire l’état des lieux de votre épargne de manière très simple. Dressez la liste de vos placements en indiquant le montant investi, les frais d’entrée, la date d’ouverture, le montant actuel capitalisé, la rentabilité et l’objectif attendu à l’ouverture de ce placement. Mettez en parallèle la liste de vos objectifs patrimoniaux. Il se peut que vous soyez surpris du décalage.

2 – Définissez au plus près le montant de votre épargne de précaution

Ce n’est pas parce que les livrets d’épargne ne rapporte plus grand chose (0,75% de rentabilité annuelle) qu’il ne faut plus en détenir. En effet, cela reste le meilleur moyen de récupérer de l’épargne rapidement en cas de besoin. Qui plus est, vous pourrez le faire en toute autonomie à travers le site de votre banque.

Par contre, il est certain qu’il ne faut pas surestimer le montant de cette épargne de précaution. Cette dernière sinon mettra à mal votre patrimoine. Cela est d’autant plus vrai si vous faîtes parti des contribuables redevables de l’ISF.

3 – Le seul guide pour vos investissements : vos objectifs

Parce que la stratégie la plus efficace pour redonner du sens à votre patrimoine est de vous recentrez sur vos objectifs patrimoniaux. Cela doit être le seul guide pour vos placements.

Trop souvent, votre banquier ou assureur vous propose des solutions de capitalisation (livrets, assurance vie fonds en euros) alors qu’en général vous avez besoin de revenus supplémentaires, notamment pour la retraite. Il est donc important de mettre en phase vos attentes avec vos solutions d’épargne

4 – Plus que jamais, il est indispensable de diversifier vos investissements

Si vous ne deviez ne retenir qu’une seul chose de cet article, c’est l’importance de diversifier vos placements. En soit, il n’y a pas de mauvais placement. Mais juste des solutions mises en place à mauvaise escient ou de manière excessive.

Parfois, vous avez entendu dire que la bourse s’était comme le casino. Je ne peux qu’être d’accord dans certains cas. Si vous placez uniquement de l’argent sur une action, cela reviendrait à mise sur une boule à la roulette. Si vous avez raison, vous allez gagner très gros. Mais par contre, votre probabilité de gain est extrêmement faible. Et par conséquent, cela rend les pertes quasi-certaines !

5 – L’investissement, c’est un métier

Lorsque vous avez besoin de vous faire soigner, vous allez chez votre médecin. Quand votre voiture est en panne, vous allez chez votre garagiste. Pour manger de la bonne viande, vous allez chez votre boucher. Alors pourquoi ne pas vous offrir les services d’un Conseiller en Investissement Financier pour vous épauler pour votre épargne. Peut-être un préjugé sur leur accessibilité et ce que cela vous en coutera. Osez vous renseigner et je vous garanti que vous serez très agréablement surpris.